Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 février 2011 6 26 /02 /février /2011 04:00


LES CIOTADENS PARLENT AUX

CIOTADENS

 

 

 

 

  DEPOTS SAUVAGES DE MATERIAUX DE CHANTIERS DANS LES COLLINES DE FARDELOUP

 depot-sauvage-fardeloup-0004-2.jpg

 


A propos de l'article intitulé " La Ciotat: pollution des collines de Fardeloup-dépôt sauvages " daté du 19 février 2011, le Bureau de l'association TIR CLUB CIOTADEN s'adresse à la rédaction de LES CIOTADENS PARLENT AUX CIOTADENS, dans les termes suivants:

 

 

Bonjour,
 
depot-sauvage-fardeloup-0006-2.jpgNous avons été outrés de lire l'article calomniateur paru sur le blog de La Ciotat "Les Ciotadens parlent aux Ciotadens".
En effet, une personne dont la franchise et le courage se lisent dans sa signature (l'Arlésienne !!!! Merveilleux !!) semble mettre en cause notre Association sportive en affirmant (avec des photos de poussière !) que DES CAMIONS VIDERAIENT DES GRAVATS DANS LA "décharge" désaffectée.
Il est malheureux de constater une fois de plus l'impact que provoque la calomnie et la bêtise de certains mal intentionnés.
Nous estimons avoir un droit de réponse, et que cette réponse figure dans le blog en question.
 
Et notre réponse est la suivante :
 
1. Facile d'accuser la Mairie de La Ciotat en insinuant "qu'elle ne fait pas son travail" en laissant des "camions traverser les cités et rouler sur des petits chemins" pour vider leur contenu on ne sait pas très précisément où. Bien au contraire, la Mairie de La Ciotat est très attentive à l'environnement de la ville, aux bien-être de ses habitants, et fait très correctement son travail, notamment en visitant très régulièrement les abords de notre Club pour vérifier que nous entretenons correctement les lieux.
 
2. Notre Association a été créée en 1966, au creux d'une carrière surplombée de très loin par le fameux Pont Naturel. A notre connaissance, il n'existe pas d'arme assez puissante pour envoyer des plombs jusqu'aux abords du Pont Naturel à moins d'utiliser un canon. Mais l'Arlésienne ne va pas tarder à nous accuser d'utiliser des canons, cela va de soi ! Elle oublie les chasseurs, qui n'utilisent pas des arcs et des flèches lorsqu'ils pratiquent la chasse...
Notre Association de tir sportif a donc aujourd'hui 45 ans : autant d'années passées dans cette carrière, sans que, jusqu'à ce jour, cela dérange qui que ce soit. Et encore moins les 700 adhérents qui la composent (dont plus de 400 Ciotadens).
A part, naturellement, les jaloux et les soit-disants "amoureux de la nature", amoureux surtout de pouvoir semer la pagaille impunément, puisqu'anonymes.
Et qui ignorent apparemment que, depuis 45 ans, notre Club s'appelle le TIR CLUB CIOTADEN et non pas le TIR CLUB DE LA CIOTAT, ce dernier étant une association qui existe en effet, mais qui est basée on ne sait trop où. L'Arlésienne devrait réviser ses cours.
 
3. L'Arlésienne n'est pas de la région. Sans quoi, elle saurait que lors de vent violent, la poussière est soulevée. Preuve de camion en train de vider sa benne ? C'est un peu facile.
 
4. En ce qui concerne promeneurs et autres touristes visitant les collines avoisinantes, il convient de savoir que, chaque année, une dizaine de bénévoles du TIR CLUB CIOTADEN nettoient les alentours
    immédiats de notre site, et ramassent notamment les déchets jetés négligemment par les "amoureux de la nature", à savoir :
- canettes de coca, sodas et bouteilles de bière, bouteilles d'eau minérale, plastiques,
- emballages de mac donald's et de sandwiches divers, kleenex usagés, sacs plastiques ayant contenu (et contenant parfois encore) de la nourriture
- papier toilette usagé (car il est naturel de déféquer dans les collines)
- crottes de chiens par  kilos, car il faut savoir que des centaines de Ciotadens viennent promener leurs chiens aux abords du Club et du Parc (parc dédié aux enfants ou aux crottes de chiens ???)
- déversement à l'entrée du chemin d'une benne de gravats (auteur apparemment inconnu ???). Dommage que le photographe de l'Arlésienne ne se soit pas trouvé sur place ce jour là, ça aurait rendu service à l'environnement.
Il est clair que tous ces déchets parfaitement naturels contribuent à la beauté de l'environnement et à la salubrité des lieux, quant on renifle les fortes odeurs d'urine et d'excréments aux endroits où nos chères petites têtes blondes et brunes se promènent innocemment.
 
5. Ne pas oublier les travaux de construction d'habitations, situés en bas du Chemin des Carrières, donc EN DIRECTION de notre Club, qui nécessitent (à moins qu'il existe actuellement des techniques nouvelles via transports par hélicoptère) le passage de camions chargés..... de gravats ? Ou de terre ? Ou autre chargement dont nous ignorons la teneur.
 
6. Ne pas perdre de vue non plus que notre Club ne se situe pas sur une "décharge désaffectée" mais dans une ancienne carrière.
 
7. A noter enfin que, pour les besoins d'entretien de nos buttes de tir, il arrive que nous achetions du tout-venant, lequel n'arrive pas par hélicoptère.
 
Par pitié, qu'on arrête de nous prendre pour des boucs émissaires, nous, tireurs et chasseurs, et que les politicards jaloux qui en ont après la Mairie de La Ciotat lui lâchent un peu les baskets, ça lui permettrait de faire ENCORE MIEUX son travail sans avoir à régler des problèmes imbéciles qui n'ont pas lieu d'être.
 
Nos dirigeants se tiennent à la disposition de la Municipalité pour faire valoir notre bonne foi.
Bonjour à l'Arlésienne. Elle serait mieux inspirée d'être tout simplement... Ciotadenne.
 
Signé : le Bureau Directeur du TIR CLUB CIOTADEN, à la disposition de ceux qui souhaitent des précisions complémentaires.
 
 
PS : il y a plein de petits lapins, sangliers, perdreaux, renards, écureuils etc... autour du Tir Club Ciotaden. Car c'est encore là qu'ils sont le plus en sécurité. Et le plus heureux.
 
depot-sauvage-fardeloup-0010-1.jpg
LES CIOTADENS PARLENT AUX CIOTADENS reçoivent ci-dessous la réponse  apportée par L'ARLESIENNE qui est une CIOTADENNE:

 

Mea culpa :

Nous sommes désolé d'avoir causé tant d'émoi auprès des dirigeants du Tir club ciotaden, qui, nous en sommes persuadés, ne sont absolument pour rien dans les déversements illégaux de matériaux tout venant dans cette ancienne carrière de grès, située à 70 m en contrebas du célébre Pont Naturel et à 250 m en ligne droite, et aménagée depuis des décennies en stands de tir et de ball trap.

On nous claironne que la Mairie fait un excellent travail en matière d'environnement : de qui se moque-t-on ? Et de quoi parle-t-on ?

Du projet de parc national des calanques ?

de natura 2000 ?

du projet de cheminement piéton littoral voté en conseil municipal à l'unanimité en 2002 et qui... piétine !

du domaine de Sainte Frétouze et de ses ruines ?

de l'abandon des pistes de défense de la forêt contre les incendies (DFCI) et de l'absence de réels moyens communaux en matière d'Obligations Légales de Débroussaillement (OLD), etc... 

Mais que fait l'ONF, pourtant gestionnaire de la forêt communale ?

Et qu'en pense-t-on à la DIREN ?

C'est donc avec plaisir que nous apprenons que les 700 membres du Tir club ciotaden (dont 400 ciotadens), qui bénéficient d'un cadre naturel enchanteur, sont depuis toujours les fervents défenseurs d'une nature incontaminée, fréquentée par des lapins, des sangliers, des écureuils etc... au coeur d'un site naturel classé (depuis le mois d'avril 1989), règne du silence et la magie des falaises.

Dont acte.

L'arlésienne qui comme son nom ne l'indique pas est ciotadenne.

 

 Si vous souhaitez publier un article dans LES CIOTADENS PARLENT AUX CIOTADENS, adressez ARTICLE et PHOTOS à:

bloglaciotat@yahoo.fr



64928 143227359056549 100001078581639 232034 2038681 n

 

 

LES CIOTADENS PARLENT AUX CIOTADENS.

Partager cet article

Repost 0
Published by TIR CLUB CIOTADEN - dans LA CIOTAT
commenter cet article

commentaires

Sebou 25/05/2011 16:02


Bonjour,
Je rejoins les propos qui consistent à faire preuve de retenu avant de "pointer" qui que ce soit. (L'actualité politique Nationale devrait pouvoir nous inspirer tous de cette prudence...)
Aussi, afin de ne pas répter ce qui est dit par ailleurs, ma contribution sur ce sujet est la suivante.
depuis des années, j'ai observé quelques dépôts "sporadiques" de gravas sur cette portions de route qui se situe bien après la maison de retraite. En les scrutant, je vois qu'il s'agit de reste de
démolition de l'habitat. Pourquoi ne pas se poser la question d'un évétuel artisan qui jeterais ici ses rebuts ?
Sans parler en effets de gens qui viennent pour s'adonner à des pratiques sexuelle...(eh oui !)
Enfin, il existe des peronnes dans ce monde qui tuent le temps libre à créeer des polémiques, je crois bien quee l'Arlésienne en est une et qu'elle n'est pas à son 1er coup.
En conclusion, la rédaction du blog à bien fait de diffuser cet article qui permet de lever les doutes concernant la moralité des utilisateurs du TCC.

Bonne reception


Nuovo 01/03/2011 12:22


Bonjour,
Egalement membre du Tir Club Ciotaden, je rejoins les propos de Figoli, et le style anonyme utilisé par l'arlésienne ne fait en effet que renforcer le côté agressif de ses accusations.
La photo ne montre pas de gravats et il suffit de se poster en bas du panneau pour ne rien voir de ce qui est représenté sur la photo.
Le Club est sympa de laisser passer ces écrits et images diffamatoires.
Voilà mon opinion.
Isa


FIGOLI 24/02/2011 19:29


Bonsoir, je me permets de poster ce commentaire afin de réagir au sujet de votre article.
Votre courrier m'a interpellé et comme je suis un adhérent du tir club ciotaden, je tenais à informer les lecteurs que vos propos étaient quelque peu mensongers.
En effet, je tenais à signaler qu’il n’y avait aucun dépôt sauvage sur le chemin menant au tir club de La Ciotat.
Certes, il y a des camions qui empruntent le chemin de Fardeloup afin d’aller déverser leur chargement au niveau du nouveau lotissement qui est en train d’être construit afin de combler et de
mettre le terrain à niveau.
Je voulais également vous faire remarquer que ces véhicules empruntent ce chemin pour des raisons de sécurités car effectivement, ils auraient pu passer par l’ancien chemin des carrières mais le
virage en "S" en pleine montée (pour rejoindre le chantier) est extrêmement dangereux.
Ainsi, avant de dire que les autorités municipales ne font rien, il serait préférable de vérifier la véracité de vos propos car je trouve regrettable de porter de telles accusations sans que
celles-ci soient fondées.

Je trouve également regrettable que vous soyez obligé de vous cacher derrière un pseudo.....cela confirme un peu plus la non sincérité de vos propos.

Amicalement


Présentation

  • : LA CIOTAT LES CIOTADENS PARLENT AUX CIOTADENS
  • LA CIOTAT LES CIOTADENS PARLENT AUX CIOTADENS
  • : LA CIOTAT:actualité politique,sociale,culturelle et économique de la Ciotat
  • Contact

Recherche

Pages