Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 novembre 2012 6 24 /11 /novembre /2012 04:00

coAffiche boues rouges

LES CIOTADENS

PARLENT
AUX CIOTADENS

 

 

 

 

 

 

 

 

  

  CONTRE LE REJET DES BOUES ROUGES EN MEDITERRANEE

 

 

 

 

 

 

 

 

Article paru dans LA PROVENCE le 11 novembre 2012 sous la signature de Nathalie CORNAND:

 

 

Vendredi à cassis, dans la calanque de Port-Miou, deux eurodéputés, des collectifs, et des ONG ont annoncé qu'ils avaient exigé l'arrêt des émissions de déchets de l'usine de Gardanne

Une conférence de presse à Port-Miou, lieu du départ des rejets de boues rouges en Méditerranée.

 

Hier après-midi, des élus, dont les eurodéputés d'Europe Écologie - Les Verts (EELV) Michèle Rivasi et José Bové, des ONG comme Sea Shepherd et les Amis de la Terre, et des collectifs citoyens engagés, ont tenu une conférence de presse dans la calanque de Port- Miou, lieu du départ des rejets de boues rouges en Méditerranée, pour dresser un bilan de la situation actuelle et débattre de l'avenir des rejets de l'usine de Gardanne.

Ce groupe a pour premier objectif de faire stopper définitivement les rejets en mer de boues rouges et autres résidus industriels.

"Depuis près de 50 ans, 30 millions de tonnes de boues rouges ont été rejetées au large de Cassis. Ces boues chargées en métaux lourds sont des résidus industriels issus de la fabrication d'alumine, a expliqué Olivier Dubuquoy, géographe, et militant des Amis de la terre. Nous souhaitons que des études scientifiques indépendantes soient menées sur les boues rouges et les produits commerciaux issus de la valorisation de ces déchets."

"Il est capital que les données et les études indépendantes existantes soient mises à disposition du public, car il ne devrait pas y avoir de secret industriel sur les données concernant la santé et l'environnement. Alors que le Parc national des calanques vient d'être officiellement créé par un décret du 18 avril 2012, ces rejets font tache dans un environnement dont la nécessité de préservation vient d'être reconnue par les pouvoirs publics".

"Quand je mets les crocs quelque part, je ne lâche rien!"

Alors que Michèle Rivasi parlait des répercussions sanitaires sur la faune et la flore marines, comme les oursins, le premier adjoint à la mairie de Cassis - qui n'avait pas été conviée - a tenu à préciser qu'il travaillait sur l'arrêt des rejets en 2015 puisqu'il est en charge de la calanque où aujourd'hui une oursinade est organisée.

Une occasion pour José Bové, engagé dans des luttes similaires en Hongrie ou en Grèce, de rebondir sur le sujet :"Je compte sur les élus locaux pour communiquer car les populations du littoral sont prises en otages et que, peut-être, demain des arrêtés seront pris pour interdire la consommation des oursins. Le dossier est aujourd'hui entre les mains du ministre de l'Environnement et si rien n'est fait, ce ne sera pas Marseille Provence capitale européenne de la culture mais de la pollution maritime. Et quand je mets les crocs quelque part, je ne lâche rien !".

Le groupe a insisté sur le fait que le but n'était pas d'arrêter l'activité industrielle de l'usine de Gardanne mais de trouver des alternatives au stockage de ces rejets. Car selon lui, en 2015, les déchets solides auront peut-être disparu mais pas les liquides. "La ministre a le dossier entre les mains et elle est d'accord pour une commission d'enquête locale et transparente", a conclu Michèle Rivasi.


L'avis du maire

"Cela fait 50 ans que les élus de terrain se battent ici, a réagi Danièle Milon, le premier magistrat UMP de Cassis. Ces personnes arrivent un peu tard pour intervenir. Il fallait bouger avant. Nous avons deux ans d'avance à Cassis sur les prérogatives imposées par Bruxelles au niveau de la qualité des eaux de baignade. Bien sûr, les fonds marins de la fosse de la Cassidaigne sont stérilisés. Nous nous sommes donc battus pour l'arrêt des rejets en 2015. Si d'autres viennent nous épauler, je me sentirai moins seule, c'est extra. Mais tout cela ressemble plutôt à une opération de communication. Et je regrette qu'une belle manifestation comme Marseille Provence 2013 soit ainsi menacée".

 

http://memorix.sdv.fr/0/default/empty.gif 

Si vous souhaitez publier votre article dans LES CIOTADENS PARLENT AUX CIOTADENS, adressez ARTICLE et PHOTOS à:

bloglaciotat@yahoo.fr

 

 

 

67Béatrice de CROZET.

Comité Ecologique de Sauvegarde de La Ciotat.

Partager cet article

Repost 0
Published by Béatrice de CROZET. - dans actualité politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : LA CIOTAT LES CIOTADENS PARLENT AUX CIOTADENS
  • LA CIOTAT LES CIOTADENS PARLENT AUX CIOTADENS
  • : LA CIOTAT:actualité politique,sociale,culturelle et économique de la Ciotat
  • Contact

Recherche

Pages