Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 janvier 2013 5 04 /01 /janvier /2013 04:00
226631 21372602776 817207776 314027 4538 n
LES CIOTADENS PARLENT AUX CIOTADENS

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Le maire de La Ciotat placé  en garde à vue pendant 48h

  LES CONSEQUENCES SUR LA PERSONNE GARDEE A VUE

 

 
La personne mise en garde en vue est aussitôt avertie de la mesure et informée de ses droits. L'individu peut téléphoner à l'un de ses proches, et demander à être assisté de l'avocat de son choix ( il peut lui être désigné un avocat commis d'office ) ou renoncer à l'assistance d'un avocat , et être examiné par un médecin.

Dès le début: la prise d'empreintes digitales, des photographies anthropomorphiques de face et de profil, fichage par numéro d'identification.
L'angoisse du gardé à vue: Pourquoi moi ? Pendant combien de temps ? Que va-t-il m'arriver ? Que va penser ma famille, mes parents, mes proches, mes amis, mes relations ?

48 heures, c'est une éternité pour celui ou celle qui est coupé du monde. Pendant 48 heures, le temps s'écoule de la manière suivante: mis en cellule et temps d'interrogatoire. Ce sont deux nuits hors de chez soi, loin de ses proches.

Psychologie: la situation  nouvelle, inattendue, crée du stress, de l'angoisse, des interrogations, des remises en cause, un climat d'insécurité..Le traumatisme est certain. L'humiliation domine.

Dès le début de la garde à vue, l'individu est fouillé, dévêtu, mis à nu et palpé par un enquêteur homme s'agissant d'un homme, par une enquêtrice s'agissant d'une femme gardée à vue.
La fouille corporelle crée l'humiliation: nudité totale, bras levés, jambes écartées, se courber et présenter son anus, tousser...
Le gardé à vue est dépouillé de tous ses objets personnels: montre, bijoux, argent, cravate, lacets de chaussure, ceinture, bretelles, téléphone...Tout ce qui pourrait favoriser un suicide.

Dans la cellule dont la superficie ne dépasse pas 9 m² pour une personne, c'est la solitude, l'isolement total et absolu, coupé véritablement du monde.
Ambiance moite et odeur de chien..Une banquette en béton ou en bois qui fait office de banc comme de lit. Une couverture crasseuse qui passe d'un gardé à vue à l'autre..Graffitis sur les murs souvent.. Sordide.
Toilettes à la turque infectes.. La puanteur  est garantie..Dans certains endroits à vomir, les toilettes sont si sales que le gardé à vue refuse de  s'y rendre.

Tous les repères extérieurs disparaissent. L'individu n'est plus une personne respectable et respectée.
Le temps va s'écouler longuement, de manière interminable, privé de montre et de téléphone..
48 heures, c'est épuisant sur le plan physique et corporel et plus dangereusement sur le plan psychologique.

48 heures, c'est épuisant, c'est une éternité. L'individu n'a qu'une pensée: en sortir le plus vite possible, se changer, se laver, se doucher, se restaurer.

La sortie de la garde à vue est aussi une épreuve sans fin. Le gardé à vue doit répondre d'abord aux interrogations de sa famille, de ses proches, des amis, des relations..Besoin de parler, de dire, de se justifier, de se rassurer et rassurer les autres. Envisager une sortie de crise par le haut.

Le gardé à vue va se rendre compte qu'il est aussi pesant d'être dedans ( en cellule ) que d'être dehors ( après la garde à vue ).

Comment faire accepter que vous êtes présumé innocent lorsque vous sortez de 48 heures de garde à vue. Un grand nombre pensera toujours qu'il n'y a pas de fumée sans feu.

48 heures de garde à vue laisse présumer que l'individu  n'a pas tout dit spontanément..Que des contradictions ont été rélevées...Qu'il a été nécessaire de procéder pendant 48 heures à des vérifications, à d'autres interrogatoires ( tierces personnes ), à des confrontations, à des perquisitions..

Le but poursuivi par la garde à vue: la recherche de la vérité, la recherche des preuves. Il s'agit aussi d'éviter la collusion du gardé à vue avec d'autres personnes ou mis en cause par l'enquête. C'est aussi avoir une personne à disposition sans avoir à la convoquer plusieurs fois.
La garde à vue de 48 heures est une épreuve qui laisse des traces psychogiques indélébiles.

 

 

Si vous souhaitez publier votre article dans LES CIOTADENS PARLENT AUX CIOTADENS, adressez ARTICLE et PHOTOS à:

            bloglaciotat@yahoo.fr


   

2011101716282399LA CIUTAT 

Partager cet article

Repost 0
Published by LA CIUTAT. - dans actualité politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : LA CIOTAT LES CIOTADENS PARLENT AUX CIOTADENS
  • LA CIOTAT LES CIOTADENS PARLENT AUX CIOTADENS
  • : LA CIOTAT:actualité politique,sociale,culturelle et économique de la Ciotat
  • Contact

Recherche

Pages