Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 novembre 2012 2 06 /11 /novembre /2012 04:00

67 

LES CIOTADENS

PARLENT
AUX CIOTADENS

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Article paru  dans LA PROVENCE le 02 novembre 2012, sous la signature de Philippe LARUE:

 

" Avez-vous entendu les élus de l'agglomération marseillaise, alors qu'ils pestent contre le mal que leur font les médias, mettre en avant un atout unique au monde qui vient de naître, le Parc national des Calanques ? Non. Il semble sorti du paysage. Mais en revanche, il y a actuellement des luttes de pouvoir croquignolesques autour de lui. Avec une nomination passée inaperçue cet été mais qui équivaut à nommer un anticorrida à la tête de la commission taurine d'Arles (voir l'infographie "un espace terrestre et maritime de 158 100 ha")

Le président de la communauté urbaine, le socialiste Eugène Caselli, a fait élire en accord avec le sénateur-maire de Marseille, l'UMP Jean-Claude Gaudin, un antiparc affiché, André Essayan, maire sans étiquette de Ceyreste, comme représentant de son institution au sein du futur conseil d'administration du parc.

Il remplace le conseiller communautaire UMP Lionel Royer-Perrault, suppléant et bras droit du député-maire des 9e et 10e arrondissements Guy Teissier, qui a largement porté le projet du parc et en est un fin connaisseur, même s'il s'est attiré quelques solides inimitiés par son activisme sur ce front.

Le maire de Marseille, qui s'est vu imposer plus qu'autre chose le Parc des Calanques, ne l'apprécie guère, tout comme son mentor, le maire du 9e-10e, président du groupement d'intérêt public des calanques, avec ses ambitions dévorantes.

Eugène Caselli qui est lui aussi, de droit, représentant de la communauté urbaine, affirme que "personne ne s'est présenté contre le maire de Ceyreste et que M. Royer-Perrault pouvait se manifester. Monsieur Essayan pouvait, lui, porter la voie des élus des petites communes". Problème : Ceyreste n'est pas dans le coeur de Parc, ni même dans la zone d'adhésion.

Ces opérations en coulisses augurent mal pour un projet d'ambition internationale. Cela alors que la ministre de l'Écologie, Delphine Batho, n'a toujours pas nommé les membres du conseil d'administration du Parc national des Calanques ni annoncé sa première réunion qui doit intervenir avant la fin de l'année. Là encore, pour la présidence de ce conseil qui comptera 51 membres dont neuf représentants de l'état, 12 membres des collectivités territoriales, 29 personnalités dont 19 à compétences locales et un représentant du personnel du parc, les bras de fer sont engagés.

"Je suis candidat, assure Didier Réault, adjoint à la mer et au Parc des Calanques de la Ville de Marseille (mais aussi proche de Guy Teissier), mais Jean-Claude Gaudin ne me soutient pas. Il m'a dit qu'il préférait pousser la candidature de la maire de Cassis, Danielle Milon."

Le représentant de la Ville de Marseille au futur conseil d'administration, le député-maire UMP des 6e et 8e arrondissements, Dominique Tian, n'est pas de plus, un partisan du Parc. Et on en arrive à ce paradoxe : Marseille, commune qui compte le plus d'hectares du Parc sur son territoire(6 753 hectares en coeur et 1 327 en zone d'adhésion), semble traîner les pieds et se désengager avant l'heure au profit d'élus de sa périphérie.

Pendant ce temps, le directeur par intérim du Parc créé par décret le 18 avril dernier, Benjamin Durand, gère au jour le jour, avec le conseil scientifique mis en place en juin, accordant ou refusant des autorisations. En espérant, même si le ministère ne le choisit pas comme directeur, que le Parc national des Calanques aura suffisamment de personnel, à l'heure des restrictions, pour assurer l'ensemble de ses missions. "

 

Commentaire: Un conseil d'administration sous haute tension d'ambitions politiques. Un bras de fer entre le vieux loup de mer, Jean-Claude GAUDIN, sénateur-maire de Marseille, et son rival à la mairie de Marseille, Guy TEISSIER, député-maire, lui-même qui a porté le Parc National des Calanques via le GIP, depuis de nombreuses années sur les fonds baptismaux. Jean-Claude GAUDIN  qui depuis toujours ne s'est jamais montré très enthousiaste à l'égard du Parc des calanques, manoeuvre en sous-main et ne manque pas une occasion de faire un croc-en-jambe à Guy TEISSIER et ses acolytes, Lionel ROYER-PERRAULT et Didier REAULT...En ligne de mire les prochaines élections municipales de 2014 dont chacun sait que Guy TEISSIER estime que son heure est venue pour succéder à la mairie de Marseille à J-C. GAUDIN...Le Parc des calanques vu comme un enjeu des élections municipales et sénatoriales. Il faut dire que Danielle MILON est aussi sur les rangs...Ne vise-t-elle pas la présidence du Parc ?

 

 

http://memorix.sdv.fr/0/default/empty.gif 

Si vous souhaitez publier votre article dans LES CIOTADENS PARLENT AUX CIOTADENS, adressez ARTICLE et PHOTOS à:

bloglaciotat@yahoo.fr

 

 

 

67Béatrice de CROZET.

Porte-parole du CNRH.

Partager cet article

Repost 0
Published by Béatrice de CROZET. - dans actualité politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : LA CIOTAT LES CIOTADENS PARLENT AUX CIOTADENS
  • LA CIOTAT LES CIOTADENS PARLENT AUX CIOTADENS
  • : LA CIOTAT:actualité politique,sociale,culturelle et économique de la Ciotat
  • Contact

Recherche

Pages