Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 mars 2013 4 28 /03 /mars /2013 04:00

 20130204 1 2 5 1 1 obj3066767 1

LES CIOTADENS

PARLENT
AUX CIOTADENS

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  La DECHARGE du MENTAURE à LA CIOTAT

Doit-on croire à sa fermeture le 31 mars ?


 

Artcile paru dans la Provence Aubagne-La Ciotat du 23 mars 2013 ci-dessous:

 

La décharge du Mentaure ferme le 31 mars, et après ? 

20130323_1_2_5_1_1_obj3389737_1.jpg

Envisagée depuis près de 10 ans, la fermeture du centre d'enfouissement est pour dans 10 jours.

 


Le Comité d'intérêt des quartiers Nord de la ville entend garder une "très grande vigilance quant à une éventuelle réouverture de cette décharge par l'exploitant à l'horizon 2015". C'est une petite victoire pour les défenseurs de l'environnement et les habitants des quartiers du Nord de la ville. Le 31 mars prochain, conformément à la décision du préfet Hugues Parant, le centre d'enfouissement du Mentaure, sur les hauteurs d'Athélia 4, fermera ses portes aux déchets des communes de l'Agglo(1). Depuis 2001, la communauté d'agglomération d'Aubagne gère cette décharge - qu'elle a agrandie dans des circonstances troubles en 2006 - où elle enfouit les ordures ménagères de ses 104 000 habitants. Le délai, plusieurs fois repoussé faute de solutions alternatives - malgré les pistes prévues par le Plan départemental d'élimination des déchets adopté en 2006 et voté par l'Agglo -, arrive donc à échéance la semaine prochaine. "L'arrêt de l'exploitation du Mentaure représente pour l'Agglo une dépense supplémentaire d'environ 2 millions d'euros." À partir de là, les déchets de l'Agglo seront acheminés vers deux nouveaux sites, suite à l'attribution de ce marché, en janvier dernier, à un groupement d'entreprises privé (SMA et Véolia), à Septèmes-les-Vallons et La Fare-les-Oliviers. "Nous avons également lancé le marché pour le transport des déchets jusqu'à ces centres d'enfouissement, précise Antoine Di Ciaccio, vice-président de l'Agglo, en charge des finances et du développement économique. L'arrêt de l'exploitation du Mentaure - et le fait de devoir traiter nos
déchets chez un privé et plus chez nous - représente pour l'Agglo une dépense supplémentaire d'environ 2 millions d'euros..." Une charge dont la collectivité se serait volontiers passée, et qui l'a d'ailleurs conduite le 11 mars à "relancer une nouvelle étude d'impacts pour voir s'il est possible d'utiliser le site à nouveau pendant les années à venir, souligne Antoine Di Ciaccio. L'arrêté préfectoral prévoyait une cote de hauteur maximum des déchets sur le site et cette cote n'a pas été atteinte. C'est à ce titre que nous souhaiterions reprendre l'exploitation, pendant 10 ou 15 ans, parce qu'on sait bien qu'un jour ou l'autre, le site devra être réhabilité définitivement..." Réhabilitation En attendant - les résultats de cette étude d'impact ne seront probablement "pas connus avant fin 2014" -, l'Agglo a la charge de réhabiliter le site du Mentaure, mais son vice-président reste pour l'heure assez évasif sur le sujet : "Nous allons recouvrir le site, pour éviter les envols de déchets et ainsi protéger les alentours, explique-t-il. L'apport de bauxaline permet d'imperméabiliser le casier, puis de la terre végétale sera versée par-dessus." Si le maire de La Ciotat, Patrick Boré, se dit satisfait de la fermeture de la décharge - "J'étais seul à la demander, avec quelques maires du secteur (Cassis, Carnoux, Roquefort-La Bédoule et Ceyreste, Ndlr -, en 2004, affirme-t-il, seul face à de nombreux élus de droite comme de gauche, les structures associatives et les services de l'État !" -, il ne se prononce pas sur la volonté de l'Agglo de rouvrir le site : "Ce n'est pas l'Agglo qui décide, c'est le préfet qui tranchera ! Mais en attendant, le terrain lui appartient, et c'est à elle de s'occuper de sa réhabilitation et de sa surveillance, pendant 30 ans, sous le contrôle de la Dreal (2). Chacun doit prendre ses responsabilités et l'État aussi." Le maire a également souligné qu'il soutenait les démarches du CIQ Nord concernant la bauxaline sur le site (lire La Provence du 14 mars). "Je comprends leur inquiétude et m'associe à leur action auprès du préfet et de la ministre Delphine Batho - ils ont écrit à ces derniers pour demander l'arrêt des apports de bauxaline sur le site et la mise en place d'une Clis (commission locale information et surveillance, conformément à l'arrêté préfectoral du 14 avril 2004), qui ne s'est pas réunie depuis 2011, Ndlr -. S'ils n'obtiennent pas de réponse, je ferai à mon tour un courrier au préfet. S'il s'agit vraiment d'un problème de santé publique, nous devons avoir une réponse." Au premier plan, depuis sa création en 2003, du combat contre les effets néfastes de la décharge, le Comité d'intérêt des quartiers Nord de la ville entend garder une "très grande vigilance quand à une éventuelle réouverture de cette décharge par l'exploitant à l'horizon 2015, souligne son président, Jean-Pierre Michel. Nous allons surtout surveiller que les accords de réhabilitation de la décharge en un milieu végétal soient respectés." (1)Aubagne, Auriol, Belcodène, Cadolive, Cuges-les-Pins, La Bouilladisse, La Destrousse, La Penne/Huveaune, Peypin, Roquevaire, St-Savournin et St-Zacharie. (2) Dreal : Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement.

 

Signé: Frédérique Gros

 

 

Notre commentaire: rappelons que la bauxaline qui est actuellement déposée en mase pour couvrir les déchets est hautement radioactive et donc nocive pour la santé des habitants, Ciotadens et Ciotadennes.Nous avons écrit au Préfet et à la Ministre et demeurons dans l'attente d'une réponse.

 

Si vous souhaitez publier votre article dans LES CIOTADENS PARLENT AUX CIOTADENS, adressez ARTICLE et PHOTOS à:

bloglaciotat@yahoo.fr

 

 

 

67Béatrice de CROZET.

Comité Ecologique de Sauvegarde de La Ciotat.

Partager cet article

Repost 0
Published by Béatrice de CROZET. - dans actualité politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : LA CIOTAT LES CIOTADENS PARLENT AUX CIOTADENS
  • LA CIOTAT LES CIOTADENS PARLENT AUX CIOTADENS
  • : LA CIOTAT:actualité politique,sociale,culturelle et économique de la Ciotat
  • Contact

Recherche

Pages