Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 décembre 2011 1 26 /12 /décembre /2011 04:00
2011061911511261

LES CIOTADENS PARLENT AUX CIOTADENS




wl7axekd.gif

    

 

 CONSEIL MUNICIPAL

LUNDI 19 DECEMBRE 2011 à 18H30.

 

 

35 questions à l'ordre du jour évoquées en un temps long, environ 4 heures. Les explications et interventions sur les FINANCES, LA SECURITE, L'EMPLOI, LES JEUNES de BUCELLE y ont contribué.

 

FINANCES: Débat d'Orientation Budgétaire 2012:

 

Monsieur le maire  se lancera dans un long exposé, d'une durée de 20cadeaux-noel-026.gif minutes, portant, selon lui, sur l'aboutissement du travail d'équipe depuis 2001. Il exposera un important programme d'équipements en 2012. Il fera l'inventaire des nombreuses réalisations. Il évoquera la crise économique et financière qui touche l'Europe. La Ciotat va de l'avant, la population augmente en nombre d'habitants, les entreprises s'installent...S'affirme la volonté de désendetter la ville. La dette qui était de plus de 91 millions d'euros est actuellement de 64 millions d'euros au 31 décembre 2011. La durée résiduelle de la dette serait de 10 ans 2 mois. Evoquons le parcours résidentiel pour permettre à chaque ciotaden de se loger selon ses moyens. Les documents  établis par l'adjoint aux finances et les services financiers sont à la disposition des élus. L'orientation budgétaire de 2012 se fera selon trois axes: un parcours culturel pour le centre ville, une qualité de vie respectueuse de l'environnement, un équilibre budgétaire. Remarquons les dépenses de personnels = 29 millions d'euros. La ville vise l'excellence bien que le chemin ne soit pas rectiligne. Aristote sera cité, n'est-il pas vrai que l'excellence est un art que l'on atteind par un effort constant... 

 

Karim GHENDOUF donne sa version des faits du DOB. Il conteste la gestion du personnel conduite par le maire. Il demandera au maire de recevoir l'agent dont le CDD n'a pa été reconduit. Dans la salle, une importante délégation venue soutenir la revendication. Monsieur le maire intervient en rappelant à l'imposteur de rester dans les clous, ceux du débat, rien que le débat..Ironisant d'un " On a tout notre temps, Karim, la nuit est à nous..". Selon Karim, le DOB assassine les ciotadens et les salariés; il n'existe de complaisance que pour les financiers. Karim se lance dans la lecture d'une diatribe contre le DOB qui constitue la mise sous pression du budget communal. Le DOB est signe d'austérité pour les ciotadens. Contrairement à ce que prétend le maire, il y a augmentation d'impôts et endettement. Le DOB est un trompe-l'oeil. La fiscalité locale directe a augmenté de + 22%. Le taux des impôts ciotadens est supérieur au taux des impôts régionaux. La vente de notre patrimoine constitue un " bradage ". Entre 2001 et 2011, cela représente 20 millions d'euros consentis aux promoteurs immobiliers. Constatons le rallongement de la dette communale jusqu'en 2030. Karim citera souvent le dernier rapport de la Chambre Régionale des Comptes qui a épinglé la gestion de la ville. La vente la plus symbolique est celle du Théâtre du Golfe, de la Gendarmerie, de la Société des Eaux et de l'ancienne caserne des pompiers au profit d'un hôtel 4 étoiles..Qu'adviendra-t-il de l'école publique tout proche ? Sera-t-elle vendue également ?

 

 

Christine ABATTU  fait d'abord lecture de ses commentaires. Elle remarque que le maire et sa majorité n'ont pas discuté au préalable ni invité l'ensemble des élus à débattre du DOB. La présentation du maire c'est de l' autosatisfaction qui s'éloigne de la réalité vécue par les ciotadens. La Ciotat ce n'est pas Monaco; la crise est là. Nous ne sommes pas d'accord avec une dépense de + 1 million d'euros pour la télésurveillance. Rien ne remplacera la présence humaine, les patrouilles  et la présence policière dans les rues du centre ville et les quartiers. La politique de la ville ne permet pas de loger tout le monde ( allusion aux prix élevés des locations et des ventes ).  Elle interpelera le maire " Vous avez annulé l'exonération des taxes foncières, il y a deux ans , pour le primo-accédants. Vous prônez l'excellence, or " excellence " est un terme de communication ".  " C'est une façade. Vous ne progressez pas assez en terme d'environnement. Vous n'allez pas assez loin en terme de solidarité. Le taux de chômage à La Ciotat est le double de celui de la moyenne nationale ". Quel est le montant de la dette par habitant. Le maire répond : " 2000€ par habitant."

 

image002

 

Si vous souhaitez publier un article dans LES CIOTADENS PARLENT AUX CIOTADENS, adressez ARTICLE et PHOTOS à:

            bloglaciotat@yahoo.fr


HERVE137.jpg 

RES PUBLICA.

Partager cet article

Repost 0
Published by RES PUBLICA - dans politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : LA CIOTAT LES CIOTADENS PARLENT AUX CIOTADENS
  • LA CIOTAT LES CIOTADENS PARLENT AUX CIOTADENS
  • : LA CIOTAT:actualité politique,sociale,culturelle et économique de la Ciotat
  • Contact

Recherche

Pages