Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 octobre 2015 7 25 /10 /octobre /2015 14:36
De gauche à droite: Joëlle MELIN, Stéphane RAVIER, Michèle VEROLINI, Hervé ITRAC, Magali VIGLIONE.

De gauche à droite: Joëlle MELIN, Stéphane RAVIER, Michèle VEROLINI, Hervé ITRAC, Magali VIGLIONE.

ARTICLE PUBLIE DANS LA PROVENCE édition AUBAGNE-LA CIOTAT du 25 octobre 2015

 

Si Marion Maréchal-Le Pen n'avait pas fait le déplacement pour rencontrer les militants ciotadens, le sénateur Stéphane Ravier et la députée européenne Joëlle Melin n'ont pas ménagé leur énergie afin de motiver les militants. Ils les ont exorté à aller voter mais aussi à se mobiliser pour distribuer des tracts, poser des affiches et "tenir" les bureaux de vote selon leurs propres termes. "Nos militants doivent être présents dans les bureaux de vote pour limiter les risques d'irrégularités et veiller à la bonne tenue du scrutin", explique Joëlle Melin.

Les deux cadres ont tenu aussi à rappeler l'importance de cette élection régionale qui est une première étape, selon eux, avant la présidentielle de 2017 pour laquelle ils travaillent déjà. "L'élection régionale reste malgré tout abstraite pour la plupart des électeurs et tout ça n'est pas toujours très lisible. Nombre d'électeurs n'ont pas idée de l'importance de la région et de toutes ses compétences", précise Stéphane Ravier.

 

Il poursuit son propos en vantant les qualités de la jeune candidate frontiste à la présidence de la Région tout en soulignant la "très bonne performance" qu'elle avait réalisée la veille lors du débat télévisé où elle était opposée à ses adversaires. "C'est une jeune femme qui a beaucoup appris en quelques mois, une jeune femme de conviction. Elle sait maîtriser ses émotions, elle l'a prouvé lors du débat. C'est aussi une jeune femme dans l'air du temps qui colle parfaitement à son époque. C'est une Le Pen, elle a du caractère, comme sa tante et son grand-père. Elle sait mener ses équipes il y a quelque chose de l'ordre de l'inné chez elle.Il y a du fond et de l'intelligence. Elle saura faire tourner la Région", confiait le sénateur avant son allocution.

Au début de son intervention il a expliqué à l'assistance les raisons de la défection de Marine Le Pen qui devait participer le soir-même à l'émission de France 2 Des paroles et des actes et qui a fini par annuler sa présence quelques minutes avant la tenue de cette réunion car les conditions dans lesquelles l'émission devait se tenir ne lui convenaient pas.

"Le pays des droits de l'Autre"

Au cours de son discours Stéphane Ravier n'a eu de cesse de fustiger les actions de Michel Vauzelle et de tancer les adversaires de Marion Maréchal-Le Pen en rappelant que le Front national se plaçait en défenseur des intérêts des Français en rejetant le communautarisme, le clientélisme et la corruption qui est, selon eux, monnaie courante dans la région. Il a, par ailleurs, fustigé la politique culturelle mise en oeuvre par l'équipe sortante notamment le fait qu'ils aient subventionné une exposition présentant des dessins "pédo-pornographique"de deux artistes allemands. Pour illustrer son propos Stéphane Ravier avait amené des reproductions qu'il a brandi devant l'assemblée.

 

Il a ensuite rappelé la volonté du Front national de favoriser les circuits courts et le terroir afin de soutenir le monde agricole en pratiquant "un patriotisme économique". Il n'en a pas pour autant oublié les entrepreneurs en qui il voit des "créateurs de richesses" qu'il faut soutenir et aider. Tout son discours a été émaillé de petites piques et critiques à l'égard des adversaires politiques du FN. "La classe politique ne changera pas, il est donc grand temps de la changer" martelait-il. L'orateur n'a bien entendu éludé aucun des sujets chers au parti d'extrême droite : l'insécurité mais aussi et surtout l'immigration et notamment le problème de l'accueil des migrants, avec une "politique d'accueil de l'Autre. La France devient le pays des droits de l'Autre".

Après avoir étayé son propos au travers des "excellents" résultats des élus frontistes dans la région notamment à Fréjus et à Beaucaire et en rappelant que si le Front national prouve qu'il "sait gérer des communes et des régions", il sera à même de gérer le pays. Il a conclu en exhortant à nouveau les militants à se mobiliser et "avoir conscience que la France est la terre de (nos) ancêtres et que nous devons la léguer à (nos) enfants. À (nous) de relever le défiFaites ces efforts et vous verrez, quand on gagne, la fatigue disparaît grâce à la joie et la satisfaction de la récompense obtenues après tant d'années d'efforts".

 

Partager cet article

Repost 0
Published by LES CIOTADENS PARLENT AUX CIOTADENS
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : LA CIOTAT LES CIOTADENS PARLENT AUX CIOTADENS
  • LA CIOTAT LES CIOTADENS PARLENT AUX CIOTADENS
  • : LA CIOTAT:actualité politique,sociale,culturelle et économique de la Ciotat
  • Contact

Recherche

Pages